Desperate Housewives - Saison 7 - Episode 13

Publié le par Lieb!

DH-13.png

 

Ce n'est toujours pas la gloire à Wisteria Lane mais j'ai trouvé qu'il y avait quand même du progrès. J'ai bien mieux aimé regarder cet épisode que le précédent ! Je ne sais pas si cette impression est justifiée ou pas mais c'est agréable.

 

Et c'était surtout grâce à Lynette, un peu que grâce à elle si je réfléchis bien d'ailleurs. D'habitude je ne fais pas très attention à ces intrigues mais celle-ci était un peu plus sympathique et tentait un peu de rattraper l'ambiance dans laquelle la série plonge. Parce que je ne sais pas vous, mais moi cette intrigue m'a fait rire. Lorsque Lynette parle avec sa mère et l'homme qu'elle va épouser à la cantine de la maison de retraite, ne me dites pas qu'un petit sourire ne vous est pas monté aux lèvres. C'était assez drôle de voir l'air atterré de Lynette devant sa mère qui lui disait qu'elle épousait le vieux parce qu'il était riche et qu'il allait bientôt mourir. C'était tout aussi sympathique de voir Tom s'en réjouir ou le vieux confirmer qu'il était un bien piètre parti sans que cela ne soit en quelque sorte une tentative de pardon.

 

Par contre Bree m'a un peu déçue. Moi qui l'aimait de plus en plus au fur et à mesure des épisodes, elle descend vraiment dans mon estime avec cette histoire de bébé qu'elle cache. Cela a été tellement rabattu dans Desperate Housewives, peut-être pas exactement sous cette forme-là, mais cela faisait tellement déjà-vu... Je ne sais pas trop quoi penser de Susan non plus, cela débordait un peu trop de bons sentiments mais il y avait quelques passages sympas. En fait si je pense vraiment à tout ça, Desperate me plaît quand ils mettent en scène des personnages imbuvables. Pas quand ils font de l'émotion dégoulinante. Il faut retrouver l'esprit Eddie Britt ! On pensait que cela serait peut-être possible avec Renée mais les scénaristes n'osent pas, il faut absolument qu'ils créent une histoire nunuche superflue sur son désir d'enfants.

 

A part ça cela avance un peu du côté de Gabrielle puisque Carlos a enfin découvert que quelque chose n'allait pas. Grâce à MacCluskey, mais bon il ne faut pas lui en demander trop à ce Carlos. Et puis d'ailleurs c'était assez marrant de la voir se dépatouiller d'une Gabrielle complètement folle l'invitant à prendre le thé avec sa poupée. C'est dommage qu'elle ne soit pas exploitée plus souvent, c'est un très bon personnage. Mais revenons-en au sujet. L'histoire de la poupée va finalement avancer grâce à un voleur de voiture. Plus de poupée, ouf ! Je ne dis pas que nous sommes entièrement sauvés parce qu'on sent que cela va se finir en thérapie mais bon... On s'est quand même débarrassé d'un gros morceau de ridicule ! L'intrigue Paul fait semblant d'avancer elle aussi. Il découvre que c'est Zach qui est à l'origine du coup de feu, mais bon, on savait déjà donc c'était pas une grande avancée. Juste sympa de voir qu'il n'a pas tué Betty qui est totalement angélique avec lui, ça aurait été dommage.

 

En fait je m'aperçois qu'il n'y a pas non plus grand chose que j'ai apprécié dans cet épisode, juste quelques passages marrants. Mais bon il faut encourager cela !

 

2 étoiles

Publié dans Desperate Housewives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lieb! 23/01/2011 20:59


Oui c'est vrai que cette intrigue c'est complètement n'importe quoi ! (Susan a eu le droit à 1 ligne au milieu ^^)


Emma 23/01/2011 18:59


Tiens : tu as oublié Susan ! Quel scandale ! Nan, je déconne ... :) En bref, je suis assez d'accord avec tout ça sauf que l'intrigue Gabrielle me sort vraiment par les yeux, même si c'est marrant 2
minutes