Private Practice - Saison 4 - Episode 6

Publié le par Lieb!

PP 11

 

Je suis vraiment désolée si mes critiques envers Private Practice sont toujours gentilles, mais j'aime tellement cette série. Et puis cet épisode ne mériterait pas de mauvaises critiques ! Il n'était pas mal du tout.

 

Tout le monde se concentre autour de deux cas médicaux et c'est bien comme ça, cela évite la dispersion. Le premier cas est celui de cet homme qui n'a pas accepté le fait que sa femme soit un légume et qui continue à agir comme si elle était là, la mettant ainsi enceinte. Se forment alors plusieurs clans entre les médecins. Sam veut aider l'homme, Addison veut le signaler à la police et Amélia et Sheldon essaie de raisonner un peu au milieu, penchant plutôt dans le sens de Sam. Mais la question ici n'est pas vraiment de savoir qui a raison, mais plutôt si Sam et Addison arrive à gérer les désaccords au boulot. L'un (Sam) est pour ne pas en parler en dehors du bureau et l'autre (Addison) ne peut pas avoir deux personnalités différents au long de la journée, ce qui se comprend. En même temps, comme Amélia le fait remarquer, quand on a Sam en face de soi on va pas s'embêter avec des problèmes de bureau. Mais comme il est parfait (conclusion du dernier épisode) tout est bien qui finit bien et puis tant mieux. J'aime pas quand ils se disputent ! C'est un peu dommage que Sheldon et Amélia n'interviennent pas plus mais je ne vais pas m'en plaindre tant qu'Addison récupère son premier rôle.

 

L'autre cas médical était celui d'un mari gay qui n'ose pas le dire à sa femme, avec l'ajout du Sida par dessus. A vrai dire je n'ai pas trop compris ce que cela changeait. Sa femme avait l'air de lui pardonner d'être gay, mais dès qu'elle a appris qu'il avait le Sida elle n'était plus contente du tout. La seule conclusion à laquelle je suis arrivée est qu'elle croyait qu'il n'avait pas été jusqu'à ce point. Mais je ne sais pas trop. Ou peut-être de l'avoir mis en danger maintenant qu'elle est enfin en bonne santé. Sur ce cas en tout cas Charlotte se montre très bien. J'ai l'impression que les scénaristes essaient de lui redonner une bien meilleure image en ce moment, parce qu'il faut avouer qu'au début elle était quand même particulière. Ce qui m'amène au retournement de la fin : c'est quoi ça ? Il n'y avait pas assez de drame ?

 

On peut aussi parler de Violet et de Pete. On pouvait croire que la petite annonce de Pete sur sa famille dans l'épisode précédent n'était qu'un truc en passant sans grand intérêt. Mais c'était très bien de l'utiliser dans cet épisode. En effet Violet découvre qu'elle ne sait pas grand chose à propos de Pete et tente de l'aider, comme avec ses patients. Cela ne marche pas vraiment et on craint encore des grosses disputes de couple idiotes, jusqu'à ce que Pete finisse par tout lâcher et mette ainsi fin au problème. Du moins ça a tout l'air, et j'espère que c'est le cas. Une autre chose que cet épisode a montré, c'est le fait que là où Cooper a le plus sa place c'est aux côtés de Violet car ils forment un très bon duo. J'ai adoré cette scène où il fait semblant d'avoir envoyé le message, et même toutes les scènes où il était avec Violet dans cet épisode. C'est vraiment une amitié à sauvegarder.

 

De bonnes intrigues, de bons moments, et mon enthousiasme naturel à l'égard de cette série : un bon épisode de Private Practice quoi !

 

3 étoiles

Publié dans Private Practice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article